Emmanuel Macron n'a jamais caché son amour pour la culture. S'il partage cette passion avec son épouse Brigitte Macron, une ministre avait aussi l'habitude de lui envoyer des poèmes. Découvrez de qu'il s'agit.
Emmanuel Macron : une minsitre lui envoyait-elle des poèmes ? AFP

Emmanuel Macron n’a jamais caché son goût pour la culture. Celui pour qui “la question culturelle est un ciment” a toujours fait en sorte de s'accorder du temps pour lire, écouter de la musique ou aller au théâtre”, comme le précise Gala. Une passion que le chef de l’Etat partage avec Brigitte Macron, aussi surnommée la “Madame Culture de l’Elysée”.

Mais la Première dame n’était pas la seule à lui témoigner son amour dans ce domaine. Dans une interview accordée au Parisien, la nouvelle ministre de la Culture, Rima Abdul-Malak a tenu à revenir sur une rumeur selon laquelle cette dernière envoyait des poèmes au Président de la République chaque matin, lorsqu’elle était conseillère culture et médias d’Emmanuel Macron. “À l’Élysée, j ’envoyais chaque matin un poème à mes collègues et à mes chefs. Parfois, il m’arrivait de l’envoyer au Président, car je sais qu’il aime la poésie, mais pas tous les jours”.

Lorsque le président de la République se déplaçait à l’étranger, elle lui préparait aussi une liste de livres à lire. “Il aimait connaître la culture et la littérature du pays dans lequel il se rendait”, précise-t-elle dans les colonnes du quotidien local. 

Qui est Rima Abdul-Malak ?

Fille de professeur d’université, Rima Abdul-Malak est née en 1979 à Beyrouth. À l’âge de 10 ans, elle arrive en France et découvre les cinémas, le théâtre et les musées. Selon elle, l’école et la culture l’ont "libérée de toute cette noirceur que la guerre du Liban avant implanté en [elle]”, comme elle l’indique dans son entretien au Parisien.

Diplômée de l’Institut d’Etude Politique de Lyon en 1999 et d’un DESS développement et Coopération Internationale décrochée à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, elle se lance dans le milieu associatif dans l’ONG Clowns sans Frontière.

De 2012 à 2014, elle est nommée conseillère culture du maire de Paris : Bertrand Delanöe.

Elle devient ensuite attachée culturelle à l'ambassade de France à New York avant d’être nommée conseillère culture et médias d’Emmanuel Macron en décembre 2019.

En mai 2022, c’est Elisabeth Borne qui suggère son nom pour le poste de ministre de la Culture. Un poste qu’elle occupe depuis avec la ferme intention d’être “une ministre d’action et de terrain”, indique-t-elle. “Je veux garder cette passion, cette audace et cette imagination qui sont les forces de ministère depuis André Malraux et Jack Lang”.

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.