Depuis peu, le président de la République partage quelques étranges points communs avec Bernard Arnault. Et il ne s'agit pas seulement de la collaboration stylistique entre Brigitte Macron et LVMH ! Cette fois, c'est un autre individu qui lie Emmanuel Macron et le numéro 1 mondial du luxe.
Emmanuel Macron : ses étranges liens avec la première fortune de FranceAFP

"La transition environnementale ne pourra être menée à bien qu’en impliquant les entreprises", expliquait récemment Ismaël Emelien, ancien stratège d’Emmanuel Macron, qui quittait le navire Élysée en février 2019. Dans les colonnes du Figaro, il dit d’ailleurs combien il est heureux de compter certaines des plus grosses entreprises de France parmi ses clients. Au rang desquelles, poursuit le quotidien, LVMH. Six mois après avoir mis un terme à ses missions pour le chef de l'État, cet ex-conseiller du pouvoir devrait donc travailler pour Bernard Arnault, première fortune de France et deuxième homme le plus riche de la planète.

Après avoir abandonné les cercles du pouvoir exécutif, le co-auteur de Le progrès ne tombe pas du ciel (Ed. Fayard), un essai sur le progressisme, a fondé sa propre entreprise, intitulée Unusual. Il s’agit d’une société de conseil, engagée par le groupe LVMH pour un "accompagnement stratégique (de quelques jours par mois), essentiellement sur les sujets liés à l’environnement". Des propos confirmés par le porte-parole de LVMH, indique Capital, qui parle d’une "mission de consulting".

C'est loin, cependant, d'être le premier lien entre le couple Macron et le groupe dirigé par Bernard Arnault. Depuis 2014, LVMH et Brigitte Macron ont effectivement initié une "collaboration stylistique", souligne le journal féminin Marie-Claire.

Qui est Ismaël Emelien, ce proche du président qui l’a quitté en février 2019 ?

Présenté comme "l’artisan de la victoire" du président en 2017, Ismaël Emelien était le "conseiller spécial" d’Emmanuel Macron, rapporte le quotidien du soir. Un conseiller, note d’ailleurs le journal, des plus discrets…

Il appartient au cercle intime du chef de l'État. Il serait même "le plus proche d’Emmanuel Macron", à en croire "la plupart des ministres" interrogés par Le Monde. Visiblement, l’ancien ministre de François Hollande appréciait son silence. "Ismaël ne parle qu’en off, et son off, ça tient là-dessus", indiquait d’ailleurs une de ses amies, rencontrée par le quotidien. Elle pointait à l’époque un dessous de verre en carton.

Depuis la fin du mois de juillet, il fait cependant l’objet de toutes les attentions : il est soupçonné d’être intervenu dans l’affaire Benalla pour récupérer illégalement les images de vidéosurveillance du 1er mai, place de la Contrescarpe. C’est ce jour là que l’ancien obligé d’Emmanuel Macron s’en prenait violemment à des manifestants.

Comme d'autres anciens conseillers d'Emmanuel Macron, Ismaël Emelien a rapidement retrouvé du travail auprès des grands industriels de l'Hexagone. C'est aussi le cas de Sylvain Fort, ex-plume du président, qui travaille aujourd'hui pour François Pinault, rapporte Le Figaro.