Jeudi, le président a fait l’objet de nombreuses critiques après sa remarque sur les "kwassa-kwassa" qui amènent "du comorien" vers Mayotte. Mais ce n’était pas sa première bourde sur les Outre-mer.

Mayotte et les "kwassa-kwassa"

Publicité
Jeudi 1er juin, Emmanuel Macron a visité le Centre régional de surveillance et de sauvetage atlantique d’Etel dans le Morbihan. Lors d’un échange sur les différents types d’embarcations, le président a fait une plaisanterie qui a provoqué de vives réactions. "Mais le kwassa-kwassa pêche peu, il amène du comorien, c’est différent", a-t-il déclaré. Les kwassa kwassa sont en effet utilisés par les migrants en provenance des Comores qui cherchent à rejoindre Mayotte. Mais les naufrages sont très courants et les victimes très nombreuses. Contactée par Europe 1, l’Elysée a parlé d’une "plaisanterie pas très heureuse sur un sujet grave, dont le président de la République a pleinement conscience".
mots-clés : Emmanuel macron, Bourde

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité