Dans une interview au magazine, le candidat à la présidentielle a confié que s'il était homosexuel, il le dirait. Mais ce n'est pas sa seule révélation...

Dans une interview à paraître lundi dans le magazine Têtu, Emmanuel Macron est revenu sur la rumeur prétendant qu'il est homosexuel, et accessoirement en couple avec Mathieu Gallet, le patron de Radio France.

"Cette polémique était folle et deux choses sont odieuses derrière le sous-entendu: dire qu'il n'est pas possible qu'un homme vivant avec une femme plus âgée soit autre chose qu'homosexuel ou un gigolo caché, c'est misogyne. Et c'est aussi de l'homophobie, si j'avais été homosexuel, je le dirais et je le vivrais", s'agace-t-il.

"Je ne m'aime pas beaucoup"

Publicité
Mais le candidat à la présidentielle, souvent raillé pour son comportement "christique", a fait cette autre déclaration au magazine traitant de la condition homosexuelle. "Pour être honnête, je ne m'aime pas beaucoup. C'est peut-être pour cette raison que je fais tout cela (...) J'aime casser les murets qui peuvent se dresser entre deux personnes et qui empêchent la communication", confie-t-il.

"Je ne cherche pas à séduire pour obtenir quelque chose, car séduire, ce n'est pas aimer les gens, c'est s'aimer soi-même", estime encore l'ancien ministre de l'Economie.

Vidéo sur le même thème : Macron et la colonisation

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité