Lundi, le président de la République a tenu un discours-fleuve d'une heure et demie au Congrès de Versailles, dans un style parfois ampoulé. L'occasion de revenir sur toutes ses sorties à la limite du compéhensible.

"L'identité, c'est A=A"

Pour justifier le refus du président de recevoir des journalistes et de participer à la traditionnelle interview du 14 juillet, son entourage a fait savoir au Monde que la pensée complexe d'Emmanuel Macron se prêterait mal au jeu des questions-réponses avec les journalistes. Le site de Francetv Info s'est donc donné pour mission de percer à jour la "pensée complexe" du président, en compilant ses sorties les plus énigmatiques. En voici quelques-unes :

Publicité
Le 8 mars dernier, alors qu'il était en meeting au théâtre Antoine à Paris, il avait eu un raisonnement pour le moins alambiqué : "L'identité, c'est A=A. Il y a au moins des "A" et des "B". Et je n'ai pas envie que A=B". 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité