François Patriat, un macroniste de la première heure, a fait une proposition : permettre au chef de l'Etat de faire trois mandats consécutifs. Elle ne plaît pas à tout le monde.
AFP

Comme il en l’habitude, le gouvernement d’Edouard Philippe bataille cette semaine sur plusieurs fronts : la grève à la SNCF, la loi asile et immigration mais également la réforme institutionnelle. Sautant sur ce dernier point de l’agenda, le sénateur François Patriat, très proche du président Emmanuel Macron, a fait une proposition un peu particulière : aligner la règle du chef de l’Etat sur celle des élus, et donc lui permettre de faire trois mandats.

Jusqu’à maintenant, un président de la République ne peut pas faire plus de deux mandats consécutifs, mais selon RTL, cet intime du président aurait proposé de changer l’article 6 de la Constitution et donc d’ajouter un mandat supplémentaire…. Avec la réforme consitutionnelle telle qu’elle a été envisagée par le gouvernement, il serait question de limiter le nombre de mandat des élus à trois, sauf pour ceux des petites communes.

A lire aussi : Emmanuel Macron drague-t-il les conservateurs ? 

Des clarifications

La proposition de François Patriat a fait réagir dans l’opposition, tout en créant un malaise au sein même de la majorité. "C'est une question un peu iconoclaste. On s'est engagé durant notre campagne à limiter le nombre de mandats à trois pour les parlementaires, pour l'instant on est à deux pour le président de la République, je ne vois pas d'urgence à changer", a ainsi confié Thomas Mesnier, député de Charente à RTL.

Visiblement conscient de l’effet provoqué par sa proposition, François Patriat a tenu à clarifier auprès du HuffPost, assurant que ce n’était rien d’autre qu’une "boutade" à l’égard du président du Sénat, Gérard Larcher. Ce dernier s’oppose fermement à la limitation du nombre de mandat.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Il publie la photo de son cambrioleur et risque la prison !