Les signaux sont au vert pour l'ouverture de la PMA après l'avis positif du CCNE. Pourtant la mesure n'est pas dénuée d'enjeux politiques. 
AFP

Emmanuel Macron face aux enjeux politiques de la PMA

Emmanuel Macron saura-t-il éviter les écueils de François Hollande en 2013 ? Cinq ans après le vote du mariage pour tous, c’est l’élargissement de l’accès à la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples lesbiens et aux femmes célibataires qui revient sur le devant de la scène. Le Comité Consultatif National d’Ethique (CCNE) a rendu ce mardi un avis favorable à l’élargissement de ce droit et un projet de loi sera étudié dès le début de l’année 2019 au parlement.

Les signaux sont-ils tous au vert pour appliquer la promesse de campagne d’Emmanuel Macron, alors que les Français y sont favorables comme le démontrent la grande majorité des sondages (BVA et Ifop) ? Dans l’ensemble, oui, mais sur le plan politique, l’adoption du projet de loi sur la PMA pourrait ne pas être aussi simple. A commencer par la majorité.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.