Sommaire

Emmanuel Macron et François Hollande : l’ennemi politique

Si Emmanuel Macron entretient de meilleures relations avec d’autres anciens préisdents qu’avec François Hollande, cela n’est pas uniquement lié à des questions de sensibilité émotionnelle ou affective. Comme l’indique RTL, les échecs de l’ancien président jouent aussi un rôle prépondérant.

"Pourquoi ai-je perçu l’usure du système ? Parce que j’étais dedans. J’ai vu ce système s’écrouler, s’effondrer de l’intérieur. J’ai constaté le divorce avec le peuple français", rappelle d’abord Emmanuel Macron, cité dans les colonnes du Figaro. "Si Emmanuel Macron avait considéré que François Hollande était un président en réussite, il n’aurait pas été candidat contre lui", assène-t-on à l’Elysée…

Les ambitions de l’ancien président font, de facto, de lui un ennemi. "Hollande, tu verras, il va revenir parce qu’il ne sait rien faire d’autre", jugeait le chef d’Etat peu après la promesse de son ancien mentor de se mettre en retrait. Et quand ce dernier demande pourquoi il est "ainsi maltraité par Emmanuel Macron", celui-ci répond de façon cinglante : "Nicolas Sarkozy peut m’être utile ! Et puis, je lui reconnais des intuitions fulgurantes ! Alors que Hollande… C’est, ce sera, le chef caché du PS. En dehors de lui, il n’y a personne. C’est le désert. Pas question de lui donner de l’air, de le regonfler. Si Hollande était sorti du jeu, je l’aurais traité."

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.