Plusieurs médias ont rapporté qu’Emmanuel Macron avait joué des coudes pour se retrouver au premier rang sur la photo officielle prise vendredi dernier en marge du sommet du G20 en Allemagne. Mais en réalité, le président français n’a fait que suivre les consignes.

"Emmanuel Macron a joué des coudes", "le changement de place impromptu" du président ou encore "comment Emmanuel Macron s’est faufilé au premier rang". La photo officielle du dernier G20 a fait couler beaucoup d’encre en France et à l’étranger. En cause : l’arrivée tardive du président Emmanuel Macron et son positionnement au premier rang. Une vidéo du Telegraph montre en effet que le chef de l’Etat français est arrivé parmi les derniers figurants du cliché officiel. Emmanuel Macron avait initialement été placé au centre du petit groupe. Mais, accompagné par un membre de l’organisation, il a ensuite traversé toute la 2e rangée pour rejoindre le tout premier rang et se mettre à côté de Donald Trump.

"Le tout sous le regard étonné, voire agacé, d’Angela Merkel"

Publicité
Une "traversée" qui a suscité de nombreuses critiques. D’abord, parce que le président français l’a faite à son rythme, en profitant, tout sourire, pour saluer des chefs d’Etats et Premiers ministres étrangers, dont Justin Trudeau. "Le tout sous le regard étonné, voire agacé, d’Angela Merkel", souligne Le Parisien. Ensuite, parce qu’Emmanuel Macron a ainsi donné l’impression d’avoir demandé à changer de place pour occuper le premier rang et se trouver à côté de son homologue américain. Ce qui a d’ailleurs donné lieu à plusieurs titres de presse indiquant que le locataire de l’Elysée avait fait du "forcing" pour se retrouver au premier rang. En réalité, il n’a fait qu’obéir "à la plus stricte règle diplomatique", note Le Parisien qui précise que "lors de grand rendez-vous de cette nature, sur la photo officielle, le troisième rang est destiné aux représentants d’instances internationales, comme Christine Lagarde, directrice du FMI. Le deuxième range est ensuite attribué aux chefs d’Etats et Premiers ministres et le premier range est destiné aux présidents". Emmanuel Macron n’avait donc rien à faire au centre et se trouvait donc bien à la bonne place au premier rang.

En vidéo - Quel est le bilan du sommet du G20 qui s'est tenu à Hambourg ?

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité