Selon Le Canard Enchaîné, Emmanuel Macron n'a toujours pas trouvé de remplaçant à Sylvain Fort, son directeur de la communication. Qui pour, en pleine crise, reprendre les rênes de la parole élyséenne ?
AFP

Emmanuel Macron cherche un nouveau dir’com : de l’abnégation avant tout

Présidence cherche désespérément directeur de la communication. Ce mercredi, Le Canard Enchaîné assurait que le poste de Sylvain Fort, dont les fonctions prendront fin au 31 janvier, était toujours à pourvoir. Le président aurait vu plusieurs candidats de sa sélection, sans que l’on sache si un des entretiens s’est conclu par une perspective de collaboration. Une chose semble sûre en revanche, selon La Lettre de l’Audiovisuel, Franck Louvrier, le monsieur communication de Nicolas Sarkozy pendant son quinquennat, aurait refusé le poste.

Il faut dire que la fiche de poste est particulièrement exigeante.

"Il faut sacrifier sa vie pour l’Elysée, avoir envie de tout donner pour la présidence, commente Philippe Moreau Chevrolet, spécialiste de la communication politique. D’ailleurs c’est peut-être parce qu’il connaît le coût de telles responsabilités que Franck Louvrier a refusé".

A cette volonté d’abnégation s’ajoute le sang-froid, la capacité à lire et analyser des enquêtes d’opinion  - "Quelqu’un qui connaisse l’importance de l’opinion", ajoute le spécialiste – mais aussi une vraie connaissance du terrain et du métier.

Si ces qualités techniques sont indispensables à tout communicant, il faudra également avoir une lecture fine de la crise que traverse le quinquennat d’Emmanuel Macron. De loin la plus violente.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.