L'exécutif a mis en ligne une vidéo qui suscite une nouvelle polémique. En moins d'une semaine, elle a été visionnée plus d'un million de fois…
AFP

Clip du gouvernement : la mise en scène de la vidéo dénoncée par les oppositions

Dans le cadre de la campagne "Oui je vote" visant à inciter les citoyens français à voter lors des élections européennes en mai 2019, le gouvernement a produit et diffusé un clip sur son compte Youtube et sur les réseaux sociaux le vendredi 26 octobre. La vidéo, vue plus d’un million de fois en une semaine, a vivement fait réagir les partis politiques de gauche comme de droite.

En cause, la mise en scène des quatre thèmes abordés : l’immigration, le climat, l’emploi et l’Europe. Slogans percutants, images choc, musiques alarmistes… Il n’en fallait pas plus aux partis d’opposition pour dénoncer un "clip de propagande" et un film "officiel de La République en marche".

"Emmanuel Macron fait sa propagande sur les frais de l'État, c'est un clip de propagande, mais il le fait passer pour un clip qui amènerait les citoyens à aller voter et je ne trouve pas ça très honnête", s’insurge Laurence Sailliet sur CNEWS. Pour la porte-parole du parti Les Républicains, Emmanuel Macron, qui "attise les peurs", n’a qu’une seule stratégie : "opposer les progressistes aux populistes".

A lire aussi: Vacances présidentielles : on connaît le rôle de Brigitte Macron

Clip du gouvernement : saisie du CSA et de la Commission nationale des comptes de campagne

Même constat à gauche. "En réalité, ces clips sont des vidéos partisanes de La République En Marche financées sur fonds publics. Leur contenu totalement orienté (…) n’a aucun rapport avec une incitation à la citoyenneté", dénonce dans un communiqué Mehdi Ouraoui, le porte-parole du mouvement de gauche Génération.s fondé par Benoit Hamon.

Demandant le "retrait immédiat de ces clips", il a également annoncé vouloir saisir "le CSA et la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques de ce nouveau manquement éthique".

Clip du gouvernement : des réactions politiques également à l’étranger

Dans les 30 secondes d’images, Viktor Orban, le Premier ministre hongrois, et Matteo Salvini, le ministre de l’Intérieur italien, apparaissent également durant la séquence "Europe, union ou division ?". Deux jours après la publication de la vidéo, le leader de l’extrême droite est monté au créneau et a réagi sur son compte Twitter.

"Le gouvernement français publie, avec l'argent des contribuables, un clip officiel pour les européennes de 2019 en m'utilisant comme un épouvantail" a écrit Matteo Salvini en ajoutant que "Macron et ses amis doivent avoir très peur. En 2019, un printemps des peuples qui va les balayer les attend".

Vidéo : Emmanuel Macron : l'étonnante vidéo qui fait tellement parler

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.