Emmanuel et Brigitte Macron ont exprimé le souhait d'entamer une véritable "intervention chirurgicale". Une intervention qui débutera le 14 novembre prochain...
AFP

Emmanuel et Brigitte Macron : un montant de 500 000 euros

Depuis François Mitterrand, aucun président ne s’était lancé dans de pareils travaux. Emmanuel et Brigitte Macron ont décidé de faire rénover les 1 000 m² de la salle des fêtes de l’Elysée à partir du 14 novembre, rapporte Le Parisien. Budget : 500 000 euros. "C’est une intervention chirurgicale qui va avoir un effet énorme ", confie au quotidien Isabelle Stanislas, l’architecte d’intérieur qui a remporté l’appel à idées lancé par le Mobilier national en charge du projet.

Chaque année, entre 160 à 200 événements officiels sont organisés dans ce salon d’apparat dont la couleur des murs "rouge empire" n’a pas changé depuis son inauguration pour l’Exposition universelle de 1889. Durant six semaines, une cinquantaine d’ouvriers vont s’affairer jour et nuit à ce projet "très sobre" permettant de "mettre en exergue l’élégance à la française", selon l’architecte cité par le journal.

A lire aussi : Critiques envers Emmanuel Macron : mais à quoi joue Gérard Collomb ?

Emmanuel et Brigitte Macron : du rouge au gris

Il est notamment question de remplacer le rouge des murs par un "gris XVIIIe", de changer les "revêtements textiles" (moquettes, tapisseries et rideaux), afin de relier visuellement la salle des fêtes avec le Jardin d’hiver et le Salon Napoléon et de "rendre l’ensemble plus lumineux", relaie Le Parisien. Les peintures qui ornent les plafonds et les dorures ne seront pas modifiés. Cependant, un système de crémaillères sera installé aux murs permettant d’accrocher tentures et toiles de maître en fonction des événements.

Ce chantier fait suite aux préconisations de la Cour des comptes. Selon la haute autorité financière, il faudrait dépenser 100 millions d’euros (M€) les sept prochaines années, soit plus de 14 M€ par an, dans la rénovation du palais de l’Elysée et des dépendances de l’Alma, de la Lanterne et du fort de Brégançon, explique Le Parisien. Sous François Hollande, seuls les travaux "les plus urgents" avaient été engagés, soulignent les magistrats financiers. Emmanuel Macron renoue donc avec les travaux par ce chantier.

Vidéo : Emmanuel et Brigitte Macron : cette intervention chirurgicale qu'ils attendent avec impatience

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.