Ecouter l'article :

Hospitalisée en raison du coronavirus, Pierre Bachelot a précisé que sa mère allait mieux, "même si elle reste très fragile". Selon lui, il faut "attendre encore quelque jours pour que le danger soit écarté".
 "Elle se bat avec courage" : les confidences du fils de Roselyne Bachelot sur sa santé AFP

Roselyne Bachelot "va mieux", mais "reste très fragile". C'est ce qu'a révélé ce dimanche 28 mars Pierre Bachelot, le fils de la ministre de la Culture hospitalisée le 24 mars dernier à cause du coronavirus. Roselyne Bachelot, âgée de 74 ans, avait assuré ce jeudi 25 mars sur Twitter qu'elle bénéficiait désormais d’une "oxygénothérapie renforcée". La ministre s'est empressée de "remercier tous ceux qui (lui) ont envoyé des messages chaleureux". Elle a également tenu à préciser qu'elle était "prise en charge par des soignants exceptionnels".

"Elle se bat avec courage"

Ce dimanche 28 mars, son fils a donc tenu à donner des nouvelles de Roselyne Bachelot sur Facebook. Après avoir également remercié des "messages d'amitiés" reçus, il a présisé que "maman va mieux, même si elle reste très fragile". "Il faut attendre encore quelque jours pour que le danger soit écarté", explique-t-il. Il a aussi tenu à assurer que la ministre restait très combative face à la maladie. "Elle se bat avec courage", a-t-il en effet écrit sur les réseaux sociaux.

Pour rappel, la ministre de la Culture avait annoncé samedi 20 mars sur Twitter qu'elle avait été testée positive "à la suite de symptômes respiratoires". "À l'isolement, je vais aménager mon programme pour la semaine qui vient", avait-t-elle notamment tweeté. Sollicité le 20 mars dernier par franceinfo, l'entourage de Roselyne Bachelot avait alors précisé qu'elle était "très fatiguée", mais qu'elle se "portait bien". Il semble que ses symtômes se soient aggravés puisque son état a justifié une hospitalisation et un placement sous "oxygénothérapie renforcée".

Son hospitalisation est intervenue qui plus est quelques jours après qu'elle a été vaccinée. Si cela a de quoi surprendre, la première injection ne protège pas immédiatement contre le Covid-19. "Nous avons établi que l'efficacité du vaccin était à peu près nulle jusqu'au quatorzième jour suivant son administration. Mais après ce jour 14, l'immunité s'élevait progressivement au jour le jour jusqu'à atteindre environ 90% au jour 21, puis ne montait pas plus haut. Toutes les améliorations observées l'ont été avant une seconde injection", affirmait récemment Paul Hunter, professeur et chercheur à l’université d’East Anglia, interrogé par le Guardian. Elle n'est pas la seule ministre à avoir été touchée par le Covid-19 puisqu'Elisabeth Borne a également dû être hospitalisée et que d'autres ministres tels que Bruno Le Maire ou Franck Riester ont également été contaminés l'année dernière.

Profitez d'un mois offert et accéder à des milliers de livres en ligne, jeux en ligne et cours en ligne !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.