Des journalistes de "France 2" ont épluché les comptes rendus de tous les conseillers régionaux afin de réaliser notamment le classement des plus absentéistes.
AFP

A deux semaines des élections régionales, France 2 s’est penché sur l’assiduité des conseillers régionaux durant leur mandat de six ans, et est tombé sur une pratique pour le moins tendancieuse de la part d'un ministre qui cumul…

Mais avant d’aboutir à une synthèse, les équipes de "l’Oeil du 20 heures" ont dû batailler pour obtenir les informations des 2 046 élus régionaux répartis dans les 26 régions (territoires d’outre-mer compris). Pour ce faire, les journalistes ont recueilli l’ensemble des procès-verbaux des assemblées plénières des conseils régionaux dans lesquelles les élus votent.

Voilà ce qu’il en ressort : la moyenne du taux de présence au niveau national est de 88 %, et parmi les partis, les élus écologistes sont les plus assidus (91%), suivis des socialistes (90%), des frontistes (89%) et enfin ceux de l’alliance Les Républicains-UDI (86%).

Les élus de droite parmi les plus absentéistes

En ce qui concerne les mauvais élèves, le champion de l’absentéisme est Yves Jégo, élu UDI en Ile-de-France, avec 6 % seulement de taux de présence. Seulement, ceci s’explique par le fait que l’élu a vite démissionné de son mandat après la défaite de sa liste conduite par Valérie Pécresse. Vient ensuite Thierry Mariani, élu Les Républicains de la région PACA, avec 37 %. Un absentéisme qu’il justifie en accusant le président socialiste de sa région de ne pas considérer les élus de l’opposition dont il fait partie. Puis arrive Louis Alliot, élu FN de Languedoc-Roussillon, avec 41%. Il s’est justifié en déclarant : "Le mandat politique, ce n’est pas que participer aux assemblées, c’est aussi du travail de terrain." Arrive ensuite Guillaume Larrivé, élu Les Républicains de Bourgogne, avec 47 %. Il n’a pas souhaité se justifier.

A lire aussiRachida Dati : la députée pointée pour son absentéisme au Parlement européen

Les ministres à moitié présents

S’agissant des ministres, France 2 épingle également Marylise Lebranchu, élue en Bretagne, avec 38 % de taux de présence. "Je devais être à 90 % avant d’être ministre, mais c’est que… bon, mes collègues m’avaient demandé de rester jusqu’à la fin de mon mandat", explique-t-elle avant de confier : "Je ne réussis pas à être à la fois à Rennes, à Paris, au bon moment." S’agissant de Sylvia Pinel, ministre du Logement, un document indique un taux de présence de… 100%.  Mais en réalité, sont taux de présence n’est que de 48 % selon les procès-verbaux. Toutefois, à la région on se défend d’avoir maquillé les résultats.

Pour connaître l'assiduité de vos élus, vous pouvez consulter le site de Francetv Info et son moteur de recherche.

Vidéo sur le même thème : Absentéisme au Sénat: les sanctions financières changent-t-elles la donne ? 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Vidéo : Un avion fait un amerrissage d'urgence sur une plage