Peu de temps avant de monter sur le plateau de l'Emission Politique de France 2, le Premier ministre s'est laissé aller à quelques confidences intimes. Il a dit à Thomas Sotto ce qui l'effrayait le plus…
AFP

Edouard Philippe : sa très étrange phobie

Le Premier ministre est un homme comme les autres : il souffre également de phobies, rapporte RTL. Au micro de Thomas Sotto, quelques heures avant de monter sur le plateau de L’Emission politique de France 2 et d’affronter Laurent Wauquiez, il a dévoilé l’une de ses plus grande crainte. Edouard Philippe souffre en effet de "squalophobie", soit une peur irrationnelle des requins.

A lire aussi : Le nouveau drôle de lapsus d'Edouard Philippe

Il confie même avoir "vraiment la trouille", dans une séquence qui a été diffusée sur les réseaux sociaux. Quand Thomas Sotto, l’interroge sur ses virées en mer, il répond : "La vérité c’est que je ne me baigne plus en mer". "C’est con, mais c’est comme ça", poursuit-il.

Toutefois, le chef du gouvernement assure ne pas craindre les requins qui naviguent dans les eaux de la politique française. "Non, il n’y a pas de requins ici, il y a des gens qui peuvent être méchants. Ca ne me fait pas peur, mais les requins ça me fait peur", assure-t-il.

Edouard Philippe : ce qu’il faut retenir de l’Emission politique

C’était la deuxième fois qu’Edouard Philippe participait à l’Emission politique depuis l’élection d’Emmanuel Macron. Face à Léa Salamé, Thomas Sotto et surtout Laurent Wauquiez, il a notamment évoqué l’affaire Benalla, mais aussi la dégressivité des allocations chômage, la PMA ou encore la volonté de Gérard Collomb de se présenter à la mairie de Lyon. Il au aussi parlé de ses relations avec Emmanuel Macron qui "n’est pas un ami" et de ses ambitions personnelles. Quant à Laurent Wauquiez, il a estimé qu’il avait un "problème avec la vérité…"

Vidéo : Edouard Philippe : sa grande peur

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.