Edouard Philippe a dû lui-même monter au créneau. Le Premier ministre ne s'entendrait pas avec Emmanuel Macron…
AFP

Edouard Philippe dans le viseur des macronistes ? 

Depuis cet été, la petite musique fait son chemin dans la presse au point de se transformer dans certains rédactions en une véritable rumeur fleuve : Edouard Philippe et Emmanuel Macron seraient en froid. En cause, des très proches du président de la République et macronistes de la première heure verraient mal le comportement du Premier ministre dans certains dossiers. Dès le mois de juin, dans Le Parisien, certains taclaient Edouard Philippe, le trouvant notamment peu en lien avec le terrain et trop techno.

L’affaire Benalla aura vraisemblablement attisé encore un peu plus la grogne puisque le 16 septembre dernier, le journal local n’hésite plus à titrer ""Il se planque !" : Edouard Philippe agace les fidèles de Macron". Cette fois, des membres du premier cercle d’Emmanuel Macron jugent le Premier ministre trop en retrait et pas prêt à monter au créneau pour le chef, notamment dans l’affaire du collaborateur violent de l’Elysée.

On le soupçonne de nourrir d’autres ambitions politiques, d’envisager déjà l’après Macron, aux dépens justement de ce dernier avec lequel il entretiendrait des rapports froids. C’est en tout cas la rumeur qui a circulé.

Edouard Philippe évoque lui-même le problème

Comme le relaie RTL, c’est face à ce bruit ambiant qui a généré plusieurs questions des journalistes, qu’Edouard Philippe lui-même a souhaité réagir. Lors des journées parlementaires de la République en marche le 10 et 11 septembre à Tours, le Premier ministre a déclaré : "On cherchera à enfoncer des coins entre les membres du gouvernement, et, plus incroyable encore, des nuances entre le Président et le Premier ministre. Permettez moi de vous dire que ceux qui s'avanceront dans ce chemin ont intérêt à prendre des provisions, car ils seront bien seuls et n'auront pas grand-chose à se mettre sous la dent".

Comprenez que tout va bien entre lui et Emmanuel Macron. Et d’ailleurs un autre proche n’hésite pas à ajouter : "il est passé de maire du Havre à premier ministre grâce à lui, il lui doit tout". Aucun doute selon l’entourage d’Edouard Philippe qu’il fera campagne pour Macron en 2022.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.