Christiane Taubira : condamnée pour licenciement abusif

La ministre de la Justice n'est pas toute blanche ! En 2004, Christiane Taubira avait dû verser 5 300 euros à son ex assistante parlementaire.

Les Prud'hommes avaient décidé de requalifier les deux CDD qu'elle avait enchaînés entre octobre 2002 et avril 2003 en CDI. Par ailleurs, ils avaient estimé que son licenciement n'était pas justifié, et était donc abusif.

© Guillaume Paumier / Wikimédia Commons

Bien être - Comment bien dormir malgré le confinement ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.