Les pires ruptures des politiques : Aurélie Filippetti et Frédéric de Saint-Sernin

Ce couple surprenant, qui a inspiré à Aurélie Filippetti sa politico-fiction amoureuse intitulée Les Idéaux (Editions Fayard), aura duré deux ans. De mai 2012 à août 2014, l’ancienne ministre de la culture de François Hollande partageait la vie de Frédéric de Saint-Sernin, député UMP, membre de l’équipe de campagne de Jacques Chirac et secrétaire d’Etat dans le gouvernement mené par Jean-Pierre Raffarin.

Publicité

"Avec mon compagnon, nous n’avons pas la même sensibilité politique. Mais justement, notre relation est un sujet de réflexion. Comment peut-on aimer quelqu’un qui ne partage pas vos opinions politiques ? Il faut au moins aimer la même cuisine ! Et rester soi-même avec ses convictions et ses différences. Cela n’empêche pas le respect", expliquait-elle en 2013 au magazine ELLE, dans une interview dont Closer  se fait l’écho.

Publicité

A l’évidence, la cuisine n’aura pas suffi. En 2014, Paris Match (édition papier) prête une liaison à Aurélie Filippetti avec Arnaud Montebourg, rappelle le Huffington Post. Les deux politiques de gauches ont effectivement entretenu une relation tout un temps...