Après trois ans à la tête du gouvernement, le Premier ministre démissionnaire va reprendre ses fonctions de maire, au Havre. Cette occasion, pour lui, de faire baisser la pression, ne serait-elle pas aussi un moyen de préparer une campagne présidentielle ? Certains l'imaginent déjà…
Démission d’Edouard Philippe : serait-il en route pour la présidentielle de 2022 ?AFP

Reculer pour mieux sauter ? Mouvement des Gilets jaunes, réforme des retraites, crise sanitaire… Les trois ans d’Edouard Philippe à Matignon ont été mouvementées. "De ce qu'on me dit, il est rincé, épuisé, au bout du rouleau, il n'en peut plus", déclare un poids lourd de la majorité à franceinfo. Il va pouvoir aller souffler au Havre." Ce sera peut-être l’occasion "de prendre un peu de repos après les trois années qu'il vient de vivre", ajoute Agnès Firmin-Le Bodo, députée de Seine-Maritime et proche du désormais ancien Premier ministre. Celui qui laisse sa place à Jean Castex a d’ailleurs usé d’une pointe humoristique, à l’annonce de sa démission, ce vendredi 3 juillet.

Démission d’Edouard Philippe : un indice sur ses projets

L’amateur de boxe, qui a encaissé de multiples coups, a su adresser un message en finesse à travers un petit détail vestimentaire… C’est un tweet Thierry Solère, l'un de ses proches, qui a attiré l’attention des internautes. Sur la photo qu’a partagée le député après la démission du gouvernement, on y voit Edouard Philippe, lunettes de soleil sur le nez, en chemise blanche sans cravate, mais ornée de boutons de manchette originaux. Cet accessoire lui sert souvent de moyen pour délivrer un message politique, note RTL. S’il portait une paire en forme de Superman lors de sa nomination par le chef de l'Etat au poste de Premier ministre, pour son départ, il a choisi de se vêtir d'une autre paire tout aussi évocatrice, en forme de tongs roses. Une subtile allusion aux vacances et au repos qui attendent le futur maire du Havre.

Démission d’Edouard Philippe : du repos, une prise de recul… et après ?

Elu haut la main. L’ancien maire du Havre va retrouver son fauteuil. Il a en effet obtenu plus de 58% des suffrages au second tour des élections municipales, dimanche 28 juin. "Les Havrais vont être très contents de retrouver leur maire, et lui a toujours dit que le plus beau des mandats était celui de maire", dévoile Agnès Firmin-Le Bodo à franceinfo, deuxième sur la liste électorale. C’est ainsi que l’ancien chef du gouvernement pourrait prendre un peu de recul.

Or, sa cote de popularité, qui n’a fait que progresser - près de 6 Français sur 10 (enquête Elabe) souhaitaient son maintien au poste de Premier ministre fin juin - pourrait le mener à d’autres ambitions…

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Le classement des anciens Premiers ministres les plus onéreux

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.