La mesure, censée être une réponse aux attaques terroristes de Paris, divise à gauche et interroge à droite. Seul le FN applaudit des deux mains l'initiative du président Hollande.
Déchéance de la nationalité : qui et pour ou contre dans la classe politique?