Alors que les finances de l’UMP sont dans le rouge, avec une dette estimée à 74,5 millions d’euros selon les résultats de l’audit qui a été commandé, le comportement de certains ténors est clairement visé. Plus de détails.

©AFP

AFP

François Fillon : près de 34 000 euros de trajets en Falcon et en hélicoptère

Publicité

Ce sont les bonnets d’ânes du parti. Selon les résultats de l’audit sur les comptes de l’UMP, plusieurs ténors auraient usé et parfois même abusé de sa "générosité" pour payer des dépenses que celui-ci n’avait pas à prendre en charge. Une attitude qui aurait contribué à creuser la dette du parti estimée cette semaine à 74,5 millions d’euros. Dernier en date à être visé par ce type d’accusations : François Fillon. Selon les informations du Lab d’Europe 1, l’ancien Premier ministre aurait facturé au parti d’opposition presque 34 000  euros de déplacements en Falcon et en hélicoptère entre 2006 et 2007.

Des frais que l’entourage de François Fillon a tenté de justifier en invoquant son devoir de représentation et les besoins relatifs à la campagne législative.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité