A peine élu, le nouveau président a intégré le palais de l'Elysée, à la fois logement de fonction et lieu de travail. Une nouvelle résidence déjà entièrement meublée et décorée. Mais par qui ? Découvrez les coulisses du mobilier présidentiel.

Vivre dans un palais de 11 000 m² habitable et plus de 350 pièces est une chance, encore faut-il pouvoir meubler le tout. Résidence officielle du président français qui y vit et y travaille, l’Elysée est en effet une immense demeure.

Dans cet hôtel particulier situé au 55 rue du Faubourg-Saint-Honoré à Paris, le président a à sa disposition, entre autres, un appartement de fonction meublé, un bureau et de nombreux salons officiels. Mais les fauteuils, canapés et commodes utilisés pour meubler ces pièces, d’où viennent-ils ?

A lire aussi - Elysée : les petits secrets du palais présidentiel

Le Mobilier national, une institution vieille de trois siècles

C’est le Mobilier national, ancien Garde-Meuble de la Couronne, qui est chargé de fournir les pièces nécessaires à l’ameublement de la résidence du chef de l’Etat. Cette institution historique, vieille de plus de trois siècles et aujourd’hui un service à compétence nationale rattaché au ministère de la Culture, dispose d’une impressionnante collection de meubles.

Une partie des pièces de cette collection, accumulée au fil des siècles, est destinée à l’Elysée. Certaines remontent à l’époque royale, d’autres ont été commandées beaucoup plus tard à des décorateurs et artisans de l’ameublement. Canapés, consoles, secrétaires, tapisseries, bureaux, bronzes, pendules, lustres… la liste est longue.

Le tapis rouge de la cérémonie d’investiture

Le Mobilier national est également en charge d’autres éléments de décoration utilisés à des occasions particulières. Dans ses collections, l’on trouve en effet les éléments de pavoisement utilisés lors des cérémonies officielles. "Nous avons une large gamme de tissu et de drapeaux français et étrangers", décrit le Mobilier national. Autre pièce qui ne sort que rarement : le tapis rouge. Il y a quelques semaines, il a néanmoins fait une sortie très remarquée à l'occasion de la cérémonie d'investiture d'Emmanuel Macron. Ce sont en effet les services du Mobilier national qui se sont chargés de son installation sur le perron et dans la cour de l'Elysée.

Publicité
Puisque la plupart des pièces sont très anciennes, une grande attention leur est portée. Le Mobilier national a la charge d’une autre mission concernant les meubles fournis à l’Elysée : leur entretien et leur rénovation au sein des sept ateliers de rénovation aux différentes spécialités comme la tapisserie, l’ébénisterie ou la menuiserie.

Mais l’Elysée n’est pas le seul édifice à être fourni par le Mobilier national. Tous les lieux officiels, comme les ministères, les ambassades, les résidences d’Etat secondaires comme la Lanterne et le Fort de Brégançon ou encore les espaces destinés aux réceptions officielles sont également meublés par des pièces de leurs collections.

A lire aussi - Elysée : "le bureau qui rend fou" sera finalement inoccupé

D’une manière générale, peu de changements sont effectués dans les pièces de l’Elysée au fil du temps, explique le Mobilier national à Planet.fr. "La collection du Mobilier nationale bouge peu. Il peut y avoir des demandes spécifiques pour aménager une pièce en particulier et son aspect fonctionnel". Ainsi, il est possible par exemple de transformer un coin salon en coin réunion dans un bureau, en ajoutant quelques sièges et une table à la place des canapés. Des exceptions, puisque, dans l'ensemble, les meubles sont relativement fixes.

Le bureau Cressent à l’Elysée depuis Charles de Gaulle

Certains meubles sont d’ailleurs là depuis très longtemps. C’est le cas, par exemple, du bureau Cressent, du nom de l’ébéniste Charles Cressent qui l’a réalisé au XVIIe siècle. Installé par Charles de Gaulle au moment de son élection en 1959, cette pièce de style Louis XV, en bois de rose et violette, a vu passer tous les présidents de la Ve République à l'exception de Valéry Giscard d'Estaing.

Et pourquoi mettre des pièces aussi anciennes dans un lieu de vie et de travail ? Une telle exposition est avant tout un moyen, pour le Mobilier national, de mettre en valeur les techniques et compétences des artisans français. "C’est aussi une vitrine. Cela permet de rendre visible les savoir-faire français dans les lieux officiels", nous a-t-on expliqué. Une tradition de l’ameublement de l’Elysée respectée depuis des siècles qui permet ainsi de présenter les richesses du patrimoine culturel de la France.

En vidéo sur le même thème - Zoom sur les coulisses de l’Elysée : le Mobilier national


Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité