Le coprésident des députés écologistes a annoncé son départ lors d’une interview au journal Le Monde. Il reproche à son parti de s’être "gauchisé".

"Je quitte Europe-Ecologie-Les Verts car pour moi EELV, c’est fini", déclare au Monde François de Rugy, coprésident des députés écologistes et ténor dans le parti.

"Le cycle ouvert par Daniel Cohn-Bendit en 2008 est arrivé à son terme. Aujourd'hui, on n'arrive plus à avoir les débats, ni de fond ni stratégiques, au sein d'un parti qui s'enfonce dans une dérive gauchiste", explique le député de Loire-Atlantique.

Compte-t-il rejoindre un autre parti ? "Je ne suis ni dans l’idée d’adhérer à une autre formation ni d’en créer une autre. Je veux fédérer les écologistes réformistes, ceux qui ne sont pas à EELV et ceux qui y sont encore.", répond-il.

François de Rugy courtisé par le PS

Invité de RMC ce jeudi, le secrétaire d’Etat au Parlement, Jean-Marie Le Guen, a indiqué qu’il serait "heureux" que François de Rugy rejoigne le Parti socialiste car "c’est un homme de talent". Celui-ci dresse le même constat : "Son départ, c’est une pierre de plus sur le processus de la radicalisation des verts qui deviennent de plus en plus une formation de la gauche radicale et de moins en moins un pôle écologiste."

Publicité
La crise dans le parti écologiste fait suite à la fracture en son sein entre les partisans d’un retour des écologistes au gouvernement (dont François de Rugy fait partie) et ceux qui y sont opposés. De plus, la stratégie à adopter pour les élections régionales de décembre prochain a cristallisé les tensions, notamment sur une alliance possible avec le Front de gauche.

Vidéo sur le même thème : EELV: Jean-Vincent Placé menace de quitter le parti

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité