Sommaire

L’article 7 de la constitution est-il toujours appliqué ?

Pour Olivier Duhamel, spécialiste du droit constitutionnel et de la Vè République, ce n’est cependant pas le scénario le plus probable, même en cas de contamination supposée d’Emmanuel Macron. "Le président sera vraisemblablement mis en quatorzaine comme tous les autres, ça ne l’empêchera pas d’exercer ses fonctions", estime l’expert au micro de Slate.

Et le site de rappeler que le président, 42 ans, ne fait en effet pas partie des populations les plus à risques.

En outre, le cas de Georges Pompidou, gravement malade au cours de son mandat, illustre bien le fait que l’article 7 de la Constitution n’est pas systématiquement appliqué. Le Parisien revient en détail sur le calvaire vécu par l’ancien président, mort durant l’exercice de ses fonctions, en 1974. Il souffrait alors d’un cancer et ne s’est pas retiré. Alain Poher, président du Sénat à l’époque du décès, avait alors exercé l’intérim avant la tenue de nouvelles élections. Il l’avait déjà fait après la démission du général de Gaulle en 1969.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.