Avec la découverte de plusieurs nouveaux cas d'infection ce vendredi 28 février, l'épidémie est passée au stade deux, sur une échelle de trois. Pour y faire face, le chef de l'Etat préside ce samedi deux réunions exceptionnelles. Les municipales pourraient-elles être menacées ?
Coronavirus Covid-19 : l’épidémie s’aggravant, Macron préside un Conseil de Défense exceptionnel ce samediAFP

Prendre les mesures nécessaires face à cette menace : voici l’objectif du Conseil de Défense suivi d’un Conseil des ministres exceptionnels organisés ce samedi 29 février, présidés par Emmanuel Macron, rapporte RTL.

L’initiative "nous permettra de prendre toutes les décisions qui s’imposent" afin d’éviter la propagation du virus, a déclaré le ministre de la Santé Olivier Véran. Car, avec la découverte de 19 nouveaux cas d’infection "en France, une nouvelle étape de l’épidémie est franchie", a-t-il précisé, lors d’une visite vendredi à Crépy-en-Valois (Oise), où enseignait le premier Français décédé des suites de l’infection. "Nous passons désormais au stade 2 (sur une échelle de 3, Ndlr) : le virus circule sur notre territoire et nous devons freiner sa diffusion", relaie franceinfo.

Au total, 73 patients sont désormais recensés sur le territoire, Depuis fin janvier. Deux personnes en sont décédées (un enseignant français de 60 ans dont le décès a été annoncé mercredi et un touriste chinois de 80 ans). 

Par ailleurs, trois soignants de l'hôpital Tenon, à Paris, ont été testés positifs au coronavirus, a signalé samedi 29 février Gilles Pialoux, chef du service des maladies infectieuses de cet établissement. Une cinquantaine de leurs collègues ont dès lors été placés en "quatorzaine" chez eux. L’AP-HP a tenu à indiquer que les autres professionnels ayant été en contact avec ce patient ont été "placés en éviction professionnelle."

Coronavirus : selon l’OMS, croire à l'abri de la maladie serait une "erreur fatale"

En Haute-Savoie, le patient zéro, qui a contaminé 3 personnes, a été identifié. En revanche dans l'Oise, après la mort du professeur et l'hospitalisation d'un autre habitant du département, la recherche continue.

L’OMS (Organisation mondiale de la santé) a relevé vendredi à son degré maximum le niveau de la menace dans le monde, en le portant à "très élevé". Elle appelle l’ensemble des pays encore épargnés à se préparer à l'arrivée du Covid-19 et prévient : se croire à l'abri de la maladie serait une "erreur fatale".

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Coronavirus : faites-vous partie des personnes à risque ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.