Un employé d'une entreprise de location de parking a reconnu avoir inscrit les insultes à l'encontre du maire du Meaux sur des tickets d'horodateur
AFP

Un homme de 28 ans a reconnu, mercredi, avoir inscrit "Copé enfoiré de maire" et "voleur de maire" sur des tickets de parking. Le maire de Meaux avait porté plainte, au mois de juin dernier, pour "injures publiques" et "diffamation". 

A lire aussi -Jean-François Copé blessé par des propos de Sophie Marceau 

Inconnu des services de police, ce trentenaire est employé par l'entreprise de location de parking Q-Park. Il serait entré dans le système informatique de sa société afin d'écrire des messages d'insultes à l'encontre de Jean-François Copé, sur des centaines de tickets. "Il a avoué avoir inscrit ces phrases en s'introduisant frauduleusement dans le système informatique", a déclaré une source proche de l'enquête à l'AFP.

Retrouvé grâce à un dépôt de plainte

L'homme a été identifié par un dépôt de plainte. En effet, ce dernier s'est rendu trois jours après les faits au commissariat de Meaux pour déposer une plainte suite à des dégradations. Il a raconté que la porte de son domicile avait été taggée avec les mêmes mots inscrits sur les tickets, en exliquant aux policiers que, selon lui, c'était parce qu'on le soupçonnait pour les insultes des tickets de parkings.

Placé en garde à vue mercredi, l'homme sera jugé au tribunal de Meaux le 2 septembre prochain pour "accès frauduleux à un système automatisé de données", "outrage à personne dépositaire de l'autorité publique" et dénonciation d'un délit imaginaire".

Vidéo sur le même thème - Brice Hortefeux : "Jean-François Copé a, bien sûr, un avenir" 

Vous aussi vous avez un peu de temps devant vous ? Profitez de 30 jours d'essai gratuit à Prime Video pour voir et revoir tous les films et séries préférés.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !