Creative Commons
Le retour de Nicolas Sarkozy devrait avoir lieu en fin de semaine, juste après la grande conférence de François Hollande, et déjà des soutiens se manifestent. Découvrez-les en images.
Sommaire

François Baroin

© AFP

L’ancien ministre de l’Economie l’a annoncé dimanche dans les colonnes du Journal du Dimanche : il apportera "naturellement" son soutien à Nicolas Sarkozy "s’il décide de briguer la présidence de l’UMP".

Nadine Morano

© AFP

Fidèle soutien de Nicolas Sarkozy et membres de ses "Amis", Nadine Morano fait bien évidemment partie de ceux qui se rangent derrière le champion de la droite. "Il faut que Sarkozy revienne", a-t-elle-même déclaré il y a quelques jours. L’ex-ministre a toutefois prévenu que son soutien ne serait pas aveugle et qu’elle serait capable "de faire campagne contre lui" si l’ancien président persiste à "aller chercher des gens qui lui crachent à la figure" pour faire partie de sa garde rapprochée. "Qu’il recommence ses conneries et je ferai campagne contre lui", a-t-elle-même prévenu.

Brice Hortefeux

© AFP

En tant que président des "Amis de Nicolas Sarkozy", c’est tout naturellement que Brice Hortefeux soutiendra l’ex-locataire de l’Elysée pour son grand retour après la défaite de 2012.

Laurent Wauquiez

© AFP

Le député UMP de Haute-Loire l’a annoncé la semaine dernière : "Dans ce contexte de décadence économique et d’explosion sociale, il n’y a pas de place pour les échappées personnelles. Les enjeux sont trop lourds". Aussi, et même s’il aurait "pu (s)e présenter à cette élection", il soutiendra Nicolas Sarkozy car par "son autorité et son énergie", il saura apporter "le nouvel élan" dont le pays a besoin, a-t-il expliqué.

Christian Estrosi

© AFP

Lors d’un campus UMP qui s’est déroulé dans sa ville la semaine dernière, le maire de Nice a appelé Nicolas Sarkozy à prendre la direction de l’UMP. L’édile s’était même positionné pour que sa ville accueille le grand retour dans l’arène de l’ancien chef d’Etat.

Bernadette Chirac

© AFP

L’ex-Première dame a, une fois encore, témoigné son soutien à Nicolas Sarkozy. Dimanche au micro d’Europe 1, elle en effet assuré qu’elle faisait "partie des soldats" dont il a besoin pour ce grand retour. "Je suis persuadée qu’il gagnera" en 2017, a-t-elle-même déclaré.

Jean-François Copé

© AFP

L’ancien président de l’UMP a appelé ses proches à soutenir Nicolas Sarkozy en cas de retour. "Etre copéiste et soutenir Nicolas Sarkozy, c’est une démarche cohérente", a-t-il déclaré au cours d’une réunion à l’Assemblée nationale.

Dominique De Villepin

© AFP

Un soutien inattendu. Leurs relations étaient connues pour être tendues et pourtant, Dominique De Villepin a choisi de passer outre. Il a ainsi annoncé son soutien à Nicolas Sarkozy la semaine dernière… à demi-mots : "Il a changé. A un moment, Nicolas Sarkozy  avait cédé à la tentation d’utiliser les clivages inutiles. Je préfère l’énergie de Sarkozy à la France d’aujourd’hui".

Benoist Apparu

© AFP

Face à Jean-Jacques Bourdin sur BFM TV, le député de la Marne s’est dit favorable à une candidature de Nicolas Sarkozy à la présidence de l’UMP.

Frédéric Péchenard

© AFP

Selon les informations du JDD, l’ancien patron de la police a rejoint l’équipe de campagne de Nicolas Sarkozy. Intime du l’ex-président, il serait même son directeur de campagne.