L'ancien ministre de l'Education nationale doit annoncer dans quelques jours sa candidature à la primaire de la gauche, selon ses proches. 
AFP

Et un candidat de plus ! Alors que personne ne l'attendait, Vincent Peillon est en passe d'annoncer sa candidature à la primaire de la gauche, selon plusieurs députés socialistes mis dans le secret. Mais connaissez-vous vraiment bien le parcours de l'ancien ministre de l'Education nationale, débarqué du gouvernement en 2014 ?

Le socialiste est né en 1960 à Suresnes (Hauts-de-Seine), d'un banquier communiste et d'une mère issue d'une famille juive alsacienne. Il a pour frère Antoine Peillon, journaliste de La Croix. Vincent Peillon est père de quatre enfants : deux avec la philosophe Brigitte Sitbon, et les deux autres avec Nathalie Bensahel, journaliste à l'Obs.

A lire aussi Bac Philosophie : les notes des politiques et personnalités

Repéré par Pierre Moscovici

Côté parcours professionnel, Vincent Peillon a connu un brillant parcours : le Bac à 16 ans, études de philosophie à la Sorbonne qui le conduiront à devenir professeur agrégé de philosophie. C'est au début des années 1990 qu'il est repéré par Pierre Moscovici : il est alors détaché en 1992 - année où il devient membre du PS - au cabinet du président de l'Assemblée nationale  Henri Emmanuelli , dont il écrit les discours. Il est élu député de la Somme sous l'étiquette socialiste de 1997 à 2002. De 2004 à 2012, il devient eurodéputé, poste qu'il retrouvera en juillet 2014, suite à son départ du gouvernement.

En 2012, la carrière de Vincent Peillon bascule avec l'élection de François Hollande à l'Elysée. Celui-ci le nomme ministre de l'Education nationale. Dès le lendemain de sa prise de fonction, il annonce la fin de la semaine de quatre jours. T rès attaché à la laïcité, il veut qu'une morale laïque soit enseignée dans les établissements scolaires. Il est remplacé par  Benoît Hamon  à la suite du changement de gouvernement, en avril 2014. En novembre de la même année, il est nommé professeur associé à l'université de Neuchâtel, en Suisse. 

Adolescent, il a fait de la contrebande de saumon

Loin de la vie politique depuis 2014, Vincent Peillon en a profité pour assouvir sa passion pour l'écriture en se lançant dans le polar. En avril dernier, il a publié Aurora, un thriller géopolitique où il est question de réserves de pétrole et de gaz, d’anciens nazis, d’agents israéliens du Mossad, de réseaux internationaux obscures et de Scandinavie… Un nouveau livre est en préparation ; intitulé Un Chinois à Paris, il se déroulera entre Belleville et la Chine, indique l'Obs.

Enfin, pour la petite anecdote, sachez que Vincent Peillon a commencé sa carrière professionnelle en devenant... contrebandier ! Après son Bac, i l a travaillé pour la  Compagnie des wagons-lits  sur la ligne Paris - Copenhague. Il importait alors en contrebande du saumon fumé. Puis il a fondé une entreprise de ventes d’import-export et de diffusion du saumon avec comme slogan "du saumon norvégien pour tous".

Vidéo sur le même thème : Vincent Peillon, une candidature qui divise à gauche

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Vidéo : Tour de France 2019 : un coureur met une fessée à un spectateur !