Santé, Culture, Transports… Trois ministères associés à des craintes de conflit d’intérêts. Planet fait le point.

Elisabeth Borne, vous faire préférer le train

Conflit d’intérêts : une situation dans laquelle une personne doit gérer différentes parties et leurs intérêts. Dans le cas d’un politique s’ajoute la notion de bien commun. Actuellement au gouvernement, trois ministres ont pu ou pourraient se retrouver à une affaire de cet acabit.

Dernièrement, c’est la ministre des Transports, Elisabeth Borne qui a été citée. Il a suffi pour cela d’un appel d’offre, rapporte Le Monde. Ancienne patronne de la RATP, elle est surtout passée il y a une dizaine d’années par l’entreprise de travaux publics Eiffage.

Or, il s’avère que dans les semaines qui viennent, son ministère doit se décider sur le dossier de la mise en sécurité d’une potion de la N79. Peu alléchant dans son annonce, le marché estimé à un demi-milliard d’euros permettra à l’heureux sélectionné de jouir à terme d’une portion d’autoroute à péage pendant 40 ans.

Si Eiffage fait partie des concurrents bien placés, l’entourage de la ministre a balayé les soupçons de situation de conflit d’intérêts, assurant que le projet n’existait pas quand elle était à Eiffage, entreprise qu’elle a quittée en mars 2008.

Agnès Buzyn, ciel mon mari

Yves Lévy, le mari d’Agnès Buzyn, vient tout juste d’être nommé conseiller d’Etat extraordinaire après proposition de la Garde des Sceaux.

Il s’avère que depuis la nomination de la ministre de la Santé à son poste, certains grinçent des dents puisque Yves Lévy n’est autre que l’ancien président de l’INSERM. Pour parer aux accusations de conflits d’intérêt, il a été décidé par décret  que la tutelle de l’établissement serait finalement confiée au Premier ministre Edouard Philippe.

Publicité
En dépit de cette mesure, les soupçons planaient toujours. C’est en partie ce qui a motivé finalement dans l’été Yves Lévy à ne pas se représenter à la tête de l'INSERM pour un nouveau mandat de quatre ans. Le processus de recrutement pour le remplacer a été lancé via un décret  paru en avril. 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité