Il était président du groupe LREM a l'Assemblée nationale jusqu'à aujourd'hui. Richard Ferrand a été investi par son parti pour remplacer François de Rugy au Perchoir. Il est pourtant embourbé dans les affaires...
AFP

Où en est vraiment l’affaire Ferrand : Richard Ferrand élu malgré des casseroles

Il vient d’être désigné candidat par son parti et sera très certainement élu président de l’Assemblée nationale. Richard Ferrand, ancien ministre de la Cohésion des territoires, a obtenu 64,26% des voix : il va donc quitter son poste de président du groupe La République en Marche (LREM) et remplacer François de Rugy au Perchoir, rapporte BFMTV. Pourtant, l’ancien socialiste reste enlisé dans les affaires…

A lire aussi : Accusation de viol, conflit d’intérêt… Ils traînent des casseroles et ils sont ministres

L’affaire Ferrand, aussi appelée "affaire des Mutuelles de Bretagne" est loin d’être terminée, souligne Le Figaro. Dans un premier temps, l’affaire est passée entre les mains du parquet de Brest, avant d’être traitée un deuxième temps par le parquet financier de Paris. Depuis un arrêt de la Cour de cassation, datant du 25 juillet dernier et dévoilé par France Inter, c’est un juge d’instruction de Lille qui est en charge du dossier.

Ce rebondissement fait suite à une demande de la défense. Naturellement, l’élection du parlementaire à la présidence de l’Assemblée met également en lumières les casseroles qu’il traîne. Déjà avant son investiture, l’association anticorruption Anticor dénonçait sa candidature. Pour Jean-Christophe Picard, président de l’association, "le président de l’Assemblée nationale a un devoir d’exemplarité". Il voyait dans la candidature de Richard Ferrand un "mauvais signal pour la moralisation de la vie politique", précise France Info.

En participant à notre grand jeu de l'été, remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.