Depuis la mort de l'ancien président de la République, l'entourage d'Emmanuel Macron pointe sans relâche les points communs qui relient les deux chefs d'État. Certains proches de Jacques Chirac s'agacent d'ailleurs de cette récupération…

"Emmanuel Macron paraît très chiraquien dans sa façon de vivre : il mange, il boit. Il prend toujours un petit verre à table", souligne tout de go le ministre des Comptes publics, dans les colonnes du Parisien. Depuis la mort de Jacques Chirac, décédé le 26 septembre 2019, les proches du président n'ont de cesse de rappeler combien les deux hommes peuvent se ressembler.

Tous deux, assure l'entourage du fondateur de La République en Marche, ont fait face au Front national lors du second tour de l'élection présidentielle et l'un comme l'autre ont été élus. Sont aussi évoqués "leurs records de temps passé au Salon de l'agriculture" ou "leur rapport à la gastronomie française", précise le quotidien régional.

"Les Français gardent l'image d'un Jacques Chirac très humain. Il incarnait une certaine idée du pays à l'étranger. Et puis c'est aussi le refus de l'extrême droite", explique un collaborateur contacté par le journal. Il parle d'éléments susceptibles d'inspirer le nouveau locataire de l'Élysée… Lequel rendait d'ailleurs hommage à un président qui "n'a jamais été gagné par les vertiges de la hauteur, le 7 octobre 2019.

Emmanuel Macron a-t-il vraiment à gagner d'une telle comparaison ? Pour ses équipes, une chose est sûre : il est "proche et à l'écoute des gens". "C'est visiblement une idée qui a du mal à faire son chemin dans l'opinion. Contrairement à Chirac. C'est un problème de perception sur lequel on essaie de travailler", analysent-elles. 

Et pourtant… Il importe aussi aux conseillers de l'Élysée de marquer la différence. En faveur de l'ancien ministre de François Hollande.

Emmanuel Macron : ce qu'il a de plus que Jacques Chirac

"Ce n'est pas la même personnalité, pas le même physique non plus et pas la même gouvernance. Et puis Emmanuel Macron, c'est un éternel optimiste", lance l'un des proches du président de la République, avant de s'attaquer à ce qu'il estime être un des défauts de feu Jacques Chirac. "Il semblait désorienté devant des jeunes dont il ne comprenait pas le pessimisme, faisant montre de son impuissance à les convaincre", raconte-t-il, reprenant les événements survenus pendant la campagne sur le référendum européen de 2005. "Alors qu'Emmanuel Macron, lui, ne se résigne jamais", croit-il savoir.

Une initiative marketing qui n'est pas sans déplaire aux proches de l'ancien président. Dans Le Parisien, Christian Jacob éructe : "Macron, c'est l'arrogance, la condescendance, le mépris. Alors que Chirac, c'était la proximité, l'humilité et la modestie", s'agace-t-il. Et lui de conclure : "Il ne suffit pas se faire prendre en photo auprès des vaches pour ressembler à Jacques Chirac !"

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.