Non sans arrières pensées électoralistes, Christine Boutin a reconnu sur le plateau de France 2 accorder du crédit au concept de l'"UMPS".
© AFPAFP

© AFP

Invitée ce matin par France 2, la plus farouche ennemie du mariage pour tous a fait part d’une certaine convergence de point de vue avec Marine Le Pen. Interrogée sur le concept "UMPS", Christine Boutin a reconnu que la présidente du Front National aurait su déceler un rapprochement idéologique entre la gauche et la droite.

"L’UMP est devenue comme la gauche sur le terrain libertaire, sur le terrain sociétal. Elle a été la première à le dire et je crois qu’elle a bien vu" a-t-elle affirmé.

Les élections européennes en toile de fond

En revanche, elle reproche au Front National d’être "dans le système" et donc de rentrer dans le projet sociétal proposé par les partis majoritaires."Sur le plan sociétal, le FN n’a pas de référence sur la famille, sur l’avortement (…) Elle est devenue laxiste, elle ne respecte pas les fondamentaux qui ont fait la France".

Accepter certains concepts tout en jouant la carte des valeurs sociétales est une manoeuvre qui n'est pas sans arrières pensées pour Christine Boutin. Comme l’indique Le Lab, ces propos s’inscrivent dans une démarche plus large consistant à draguer ouvertement les électeurs frontistes à la veille des élections européennes pour lesquelles elle se présente à la tête de son mouvement "Force Vie".

 A voir également : Christine Boutin attaquée en pleine interview

En participant à notre grand jeu de l'été, remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !

Vidéo : Christine Boutin attaquée en pleine interview

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.