Alors que Dominique Strauss-Kahn doit savoir ce vendredi s'il sera ou non relaxé dans l'affaire dite du Carlton, Christine Boutin s'est permis un commentaire, dévoilant ainsi un peu de sa vie privée.
AFP

Dominique Strauss-Kahn est-il un "simple" libertin ou bien un proxénète. C’est la question que va trancher la justice ce vendredi. En d’autres termes, l’ancien directeur du Fonds monétaire international (FMI) saura dans la journée si est relaxé ou bien reconnu coupable de proxénétisme aggravé en bande organisée. Une décision de justice très attendue, quatre ans après l’éclatement de l’affaire dite du Carlton de Lille.

A lire aussi - Affaire du Sofitel : "DSK a été piégé, Nafissatou Diallo n'était pas là par hasard"

Mais le libertinage "n’est pas sa tasse de thé"Interrogée ce vendredi matin au micro de Sud Radio, Christine Boutin s’est ainsi exprimée sur ce sujet. "Si la relaxe a été requise c’est que, sans doute, c’est un libertin", a-t-elle d’abord déclaré avant d’ajouter aussitôt : "Moi, ce n’est pas ma tasse de thé, vous le savez, le libertinage, même si j’aime les choses de la vie".

A lire aussi -Christine Boutin "aime" les galipettes, le saviez-vous ?

Et ce n’est pas la première fois que Christine Boutin fait des révélations sur ce pan très privé de sa vie. En janvier dernier dans les colonnes du Figaro, l’ancienne ministre du Logement avait lâché : "On s’imagine que je suis une femme dans le formol (…) Mais je suis comme tout le monde, j’aime la vie. La sexualité fait partie de la nature humaine. Je ne dis pas : ‘Mettez votre ceinture de chasteté !’ Bien au contraire".

 Vidéo sur le même thème : le signe de croix inattendu de Christine Boutin à la télé

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.