Le Front national reproche au film, diffusé en France dès ce mercredi, de nuire à son image à quelques jours de la présidentielle. Et ce, alors que le film est en partie financé via des subventions publiques.
© Capture d'écran "Chez Nous"

 

Le film Chez Nous débarque ce mercredi dans les salles françaises. C'est l'histoire de Pauline, une infirmière à domicile et mère de deux enfants, qui va se faire recruter par "les dirigeants d'un parti extrémiste" pour être leur candidate aux prochaines municipales.

Publicité

A lire aussi "Marine Le Pen, la dernière marche" : le documentaire qui inquiète le FN

Un scénario qui aurait pu paraître anodin... mais pas à deux mois de la présidentielle. D'autant plus que le film s'inspire allégrement du Front national et de sa dirigeante Marine Le Pen, campée par l'actrice Catherine Jacob dans le film. Le réalisateur de Chez Nous, le Belge Lucas Belvaux, le reconnaît lui-même : son film n'est pas neutre. "Je voulais parler de dédiabolisation. [...] Il y a une manipulation au FN. Il y a un discours qui ne correspond pas à ce qui est proposé profondément", a expliqué le cinéaste, lundi à France Info.

Publicité

François Hollande a vu le film à l'Elysée

Publicité

De quoi provoquer l'ire au sein du Front national. "J’ai à peu près vu de quoi il s’agissait. Je crois que c’est très caricatural et pas très intéressant sur le fond", a confié au micro de RMC Nicolas Bay, secrétaire général du FN. Surtout, il dénonce un film politisé "financé par l'argent public" (Chez Nous est un film franco-belge, à ce titre il reçoit des subventions publiques accordées au cinéma français). 

Selon Europe 1, le film a été financé à hauteur de "1,05 million d'euros de fonds publics, soit près de 20%, en excluant les fonds publics belges."

Publicité

Par ailleurs, le JDD nous apprend que François Hollande a assisté avant tout le monde à une projection du film, en compagnie de l'équipe du film, dans le cinéma de l'Elysée, le 17 février. Et pour cause, selon son entourage, le président a prévu de s'engager contre le FN durant la campagne présidentielle.

Vidéo sur le même thème : Marine Le Pen au Liban : que va chercher la candidate du FN