Le président des Républicains n'est jamais avare d'un petit mot pour qualifier les membres de sa famille politique ou ses adversaires politiques.
AFP

Alain Juppé

© AFP

Selon le Canard enchaîné de ce mecredi 14 octobre, Nicolas Sarkozy aurait bien aimé qu'Alain Juppé soutienne un peu Nadine Morano en pleine polémique sur "la race blanche". Alors, en petit comité, il aurait lâché : "Il [Juppé] laisse Benoist Apparu (soutient de Juppé, NDLR) réclamer l'exclusion de Morano, il voit que ça ne prend pas... et au final, il explique que ce n'est pas son sujet. En deux mots : une couille molle."

François Hollande

© AFP

Tout comme Alain Juppé, le chef de l'Etat avait déjà reçu ce surnom de la part de Nicolas Sarkozy, toujours selon le Canard enchaîné. "J'ai rarement vu une couille molle pareille.", avait-il déclaré à l'encontre de François Hollande, qui venait d'annoncer que la France n'effectuerait "que" des frappes aériennes pour lutter contre l'Etat islamique. Le président a aussi le droit au surnom "Moi je", en référence à l'anagramme utilisée par celui-ci lors de son débat télévisuel en 2012.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.