Sommaire

José Bové

Condamné à 10 mois de prison après la destruction de plants de riz OGM en 1999, l'ancien leader syndical avait bénéficié en 2003 d'une grâce présidentielle collective de la part de Jacques Chirac.

Retrouvez vos produits et commandez en ligne ! High-Tech, Cuisine & Maison et Bien-être, retrouvez nos offres !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.