Sommaire

Aurélie Filippetti, la frondeuse

© AFP

Sa compagne n’est pas en reste quand il s’agit de critiquer les choix gouvernementaux. Si elle le fait très bien depuis sa démission en août dernier, s’attaquant notamment à sa successeur au ministère de la Culture, Aurélie Filippetti n’a pas manqué de partir avec fracas. Ainsi, quelques jours avant sa démission, elle envoya une lettre salée à l’exécutif au sujet de la ligne politique et économique du gouvernement. "Au moment où nos concitoyens attendent de nous une politique réaliste mais de gauche, les discussions qui y ont eu lieu furent le tragique contrepied de tout ce pour quoi nous avons été élus.", a-t-elle notamment écrit.

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.