Aider les retraités à récupérer leur niveau de vie : à quel prix ?

Seuls les retraités en mesure de pouvoir justifier de 120 trimestres cotisés pourront prétendre à la pension minimale de 1 000 euros par mois, sous réserve que de telles mesures soient effectivement mises en application. Reste à savoir combien pourrait coûter de telles décisions politiques. Tout dépend, poursuivent Lionel Causse et Nicolas Turquois des standards auxquels on souhaite s’élever.

Ainsi, si l’on veut se contenter d’aider les futurs retraités, une telle politique coûterait 2 milliards d’euros dès 2050. Si, en revanche, l’universalisme fait partie des critères retenus, il faudra compter deux milliards en 2025.

Dans tous les cas, explique l’économiste Philippe Crevel, ce type de rééquilibrage ne peut se faire qu’au détriment des autres composantes de la population française. La baisse du niveau de vie des retraités, soutient-il, n’a rien d’anodin. "C’est un choix de société", déclare-t-il, qui se fait au profit des actifs.

Participez à notre grand jeu de l'été ! Remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.