Blanche Gardin contre Emmanuel Macron : ces mesures qu’elle dénonce

Puis, elle égrène le chapelet des réformes qui, selon elle, contribuent à jeter les gens dehors : baisse des APL – dont le chef de l’Etat a estimé qu’il s’agissait d’une "connerie sans nom", souligne Marianne – mais aussi les "réductions des budgets des centres d’hébergement d’insertion", la minoration "d’une part importante des moyens pour la construction de logements sociaux" ou encore les "coupes dans les emplois aidés" et la suppression de l’ISF. En effet, la mise en place de l’IFI a considérablement fait chuter les dons à certaines associations…

Elle n’hésite pas d’ailleurs à rappeler Emmanuel Macron à ses propres propos. "La première bataille c’est de loger tout le monde dignement. Je ne veux plus, c’ici la fin de l’année, avoir des hommes et des femmes dans la rue, dans les bois ou perdu", déclarait le président en juillet 2017.

"Où comptiez-vous les mettre, ces gens que vous ne vouliez plus voir dans la rue Monsieur le président, alors que vous preniez toutes ces mesures qui allaient provoquer l’effet inverse", questionne-t-elle encore, avant de conclure d’un "Merci quand même".

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.