Interrogé sur le plateau d'I>Télé, le premier secrétaire du parti socialiste ne voit comment l'actuel conseiller de François Hollande pourrait rester en fonction.
© AFPAFP

© AFP

Tout juste investi premier secrétaire du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis marque une certaine rupture dans la communication de Solférino. Réagissant à l’affaire des conflits d’intérêts d’Aquilino Morelle, le patron du PS a déclaré sur I>Télé ne pas voir comment l’actuelle plume du président "peut rester" dans ses fonctions.

"Il faut qu'il s'explique"

"Si ce qui se dit est vérifié, je ne vois pas comment il peut rester. Mais si ce n'est pas vrai, il faut qu'il s'explique, il faut une grande explication pour que l'on puisse y voir clair. Il faut qu'il le fasse vite et qu'il s'explique, qu'on puisse le juger sur pièces", a déclaré Jean-Christophe Cambadélis.

Hier, Mediapart a publié une enquête visant l’actuel conseiller de François Hollande l’accusant de collusion avec l’industrie pharmaceutique au moment où il travaillait pour l’IGAS.

Ce dernier a aussi été épinglé pour son train de vie à l’Elysée. "Je crois que ça, franchement, c'est quelque chose qui n'est pas acceptable" à indiqué Jean-Christophe Cambadélis à propos de la privatisation d’un salon de l’hôtel Marigny pour son cireur de chaussure

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.