Rachida Dati : "Je ne laisse rien passer"

Celle qui a porté la réforme de la loi sur la liberté de la presse afin "d’encore plus protéger les sources", ne s’empêche pas pour autant de dénoncer les pratiques de certains journalistes.

"Moi, je ne laisse rien passer. Par exemple j’ai fait condamner beaucoup de journaux : Le monde, Le Point… Je ne laisse pas passer lorsqu’il s’agit de ma probité ou de mon honnêteté. "

En effet, lorsqu’elle a assigné Dominique Desseigne en 2012, le PDG du groupe Barrière, en reconnaissance de paternité pour sa fille Zohra, alors âgée de 3 ans et demi, l’affaire a aussi été très médiatisée. Le Point avait d’ailleurs consacré un dossier de 12 pages intitulé "L'incroyable histoire de Rachida Dati" qui avait mobilisé 5 journalistes. Rachida Dati avait alors décidé d'assigner l'hebdomadaire en justice.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.