Ce jeudi 29 janvier, le bureau ainsi que le domicile parisien de Guillaume Lambert ont fait l'objet de perquisitions dans le cadre de l'affaire Bygmalion.
© AFPAFP

Nouvel élément dans la tentaculaire affaire Bygmalion. Ce jeudi 29 janvier, des perquisitions ont visé Guillaume Lambert, préfet de Lozère et ex-directeur de campagne de Nicolas Sarkozy pour la présidentielle de 2012. Son domicile parisien ainsi que son bureau à la préfecture ont été fouillés rapporte l’AFP.

Lire aussi : Affaire Bygmalion : le bureau de Jean-François Copé perquisitionné

Toujours selon l’agence de presse, la justice cherche à savoir qui était au courant de ce système de double facturation mis en place avec la complicité de la société de communication Bygmalion pour maquiller les comptes de campagne de Nicolas Sarkozy.

Guillaume Lambert avait adressé un courrier à la justice au mois de juin plaidant son ignorance dans cette affaire. Ces perquisitions interviennent une semaine après menées dans les bureaux ainsi qu’au domicile de Jean-François Copé.

En vidéo sur le même thème : La méthode de Nicolas Sarkozy pour éviter une question sur Bygmalion 

Préparer sa retraite ? Retrouver un emploi ? Découvrez l'accompagnement de nos formateurs !

Vidéo : La méthode de Nicolas Sarkozy pour convaincre un militant d’éviter une question sur Bygmalion

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.