Sommaire

La présidence de la Cop21

 © AFP

C'était le petit caprice de Laurent Fabius au moment de sa démission du gouvernement : garder la présidence de la Cop21. Mais Ségolène Royal ne l'entendait pas de cette oreille et l'a fait savoir à François Hollande. Car, à la faveur du remaniement, le ministre de l'Ecologie a vu son champ d’action élargi aux Relations internationales sur le climat, ce qui incluait donc la présidence de la Cop21. Finalement, l ’ancien ministre des Affaires étrangères a décidé lundi soir d’y renoncer. 

Retrouvez vos produits et commandez en ligne ! High-Tech, Cuisine & Maison et Bien-être, retrouvez nos offres !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.