Brigitte Macron et Alexandre Benalla : Emmanuel Macron s’exprime pour la première fois

Ce mardi 24 juillet 2018, le chef de l’Etat, qui n’avait pas souhaité s’exprimer sur cette affaire jusqu’à présent, est donc sorti du silence. Le but ? Répondre une bonne fois pour toutes aux rumeurs les plus persistantes et intrigantes. Face aux députés de la majorité, le président de la République n’a pas hésité à clamer la chose suivante : "Alexandre Benalla n’a jamais été mon amant". Il faut dire que selon ce participant de la campagne du parti En Marche, le chef de l’Etat ne serait absolument pas enclin à "retrouver sa vie privée" dans les médias. Encore moins à "faire des sacrifices" lorsqu’il s’agit de son épouse.

Rappelons qu’hier (mercredi 25 juillet) en fin de journée, une perquisition a été effectuée à l’Elysée et qu’Emmanuel Macron, à l’occasion d’un bain de foule improvisé à Bagnères-de-Bigorre en début de soirée, a, de son côté, souhaité s’adresser aux médias en les fustigeant : "Vous avez dit ces derniers jours beaucoup de bêtises sur soi-disant des salaires, des avantages. Tout cela était faux".

Publicité
Publicité

Il a, par ailleurs, insisté sur le fait qu’il était, en fin de compte, "fier de l’avoir embauché à l’Elysée"…"parce que c’était quelqu’un qui était dévoué et qui avait un parcours différent (…)". Ce jeudi 26 juillet, c’est le secrétaire général de l'Elysée Alexis Kohler qui est entendu par la commission d'enquête du Sénat depuis 8h30 concernant cette affaire.

 En vidéo - Affaire Benalla : Macron contre-attaque