Des années après les faits, Brigitte Macron serait toujours amère à propos de cet ancien allié... Elle lui reproche notamment une attitude hostile à son égard et celle de son époux.
AFP

Brigitte Macron : elle ne supportait plus Manuel Valls

Brigitte Macron a une dent contre un ancien homme politique français. Cet homme, c’est ManuelValls.  Encore Premier ministre, ce dernier avait pour habitude d’utiliser l’article 49-3 pour faire passer en force plusieurs textes de loi. A l’époque, Emmanuel Macron, ministre de l’Economie et des Finances, souhaite faire voter un projet de loi qui sera finalement adopté le 9 juillet 2016 grâce à Manuel Valls.

A lire aussi : Brigitte Macron : comment elle influence la politique d’Emmanuel Macron

Et si le geste aurait pu séduire celui qui est devenu président de la République en 2017, c’est tout le contraire qui s’est produit. Dans le nouvel ouvrage de Nicolas Domenach et Maurice Szafran, Le Tueur et le Poète (ed. Albin Michel), l’actuelle première dame confie que son couple ne pouvait plus voir Manuel Valls. 

"Le 49-3, je l’ai eu là ! Et Emmanuel aussi", lâche Brigitte Macron aux auteurs.

Brigitte Macron : c’est à cause de Manuel Valls que son mari a voulu devenir président

Pourtant, il se pourrait bien que cet épisode soit l’étincelle qui a allumé le feu des ambitions politiques d'Emmanuel Macron. En effet, cette séquence qui a opposé Manuiel Valls et le futur président aurait pu être anecdotique, mais elle marque le début l’engagement du l'ancien ministre de François Hollande pour la France. D’ailleurs, Brigitte Macron le dit : "sa détermination vient de cet épisode".

C’est ainsi qu’Emmanuel Macron lance son parti En Marche ! en octobre 2016, et gagnera quelques mois plus tard, la course à l’Elysée. Manuel Valls s'en est probablement mordu les doigts…

Vidéo : Brigitte Macron trahie ? Cet ancien allié à qui elle en veut beaucoup

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.