AFP
Dis-moi comment tu t'habilles, je te dirais qui tu es. Brigitte Macron semble cacher un étrange message, qui en dit long sur elle, entre ses robes, tops et mini-jupes préférées.

Brigitte Macron : sa garde-robe cache-t-elle un message secret ?

Libre et impertinente, Brigitte Macron ? Peut-être pas toujours. Et pour cause ! A en croire le Canard Enchaîné, elle choisirait sa garde-robe en fonction d’un principal critère : les amitiés et les inimitiés de son époux. Compte tenu des relations tendues entre Emmanuel Macron et François Pinault, qui possède le groupe Kering, cela se ferait notamment au détriment de la prestigieuse maison Yves Saint Laurent. "L’élégante Brigitte Macron, qui adore fréquenter Hélène et Bernard Arnault, ne s’habille qu’en LVMH – essentiellement en Louis Vuitton, parfois en Dior – ignorant trop souvent les productions de la maison Yves Saint Laurent, ajourd’hui propriété du groupe Pinault", estime le Canard.

A lire aussi : Brigitte Macron est-elle la nouvelle Simone de Beauvoir ?

En effet, en juin 2018, François Pinault avait déclaré dans un entretien accordé au Monde que le président "ne comprend pas les petites gens", et dit sa peur "qu’il mène la France vers un système qui oublie les plus modestes". La réponse de l’Elysée ne s’est pas fait attendre. "De la part de quelqu’un qui pendant longtemps n’a pas payé d’impôts, je ne suis pas certain qu’il comprenne lui-même les petites gens", avait rétorqué Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement, qui était rapidement monté au créneau.

Pourtant, peut-on vraiment dire de Brigitte Macron qu’elle boycotte la maison Yves Saint Laurent ? L’hebdomadaire people Closer  a décidé de mener l’enquête. Conclusion : la Première dame nourrit clairement une préférence pour LVMH. Sur 65 tenues sélectionnées aléatoirement, portées entre mai 2017 et le 28 juin 2018, Louis Vuitton représente 65% de sa garde-robe. D’autres créateurs parviennent aussi à l’amadouer, comme Balmain (24%), par exemple. Le reste de ses tenues sont issues de créateurs prestigieux mais qui ne sont pas nécessairement affiliés à des groupes.

Depuis le début du mandat d’Emmanuel Macron, Brigitte Macron n’aurait porté qu’une seule tenue issue de la maison Yves Saint Laurent. Elle l’a fait en août 2017, à l’occasion d’une interview accordée en exclusivité au magazine Elle. Elle portait alors un t-shirt en coton blanc et un jean bleu, rapporte Closer. Cette une du magazine Elle est utilisée par l’Elysée en argument pour démentir le Saint-Laurent bashing supposé de la Première dame.

Brigitte Macron : et si l’affaire était nettement moins politique qu’on le croit ?

Si la dimension politique derrière le choix des vêtements de la Première dame peut exister, rien ne permet d’exclure une dimension plus personnelle. Comme toutes les femmes de président avant elle, Brigitte Macron a aussi ses créateurs préférés, insiste l’hebdomadaire people. Pour Brigitte Macron, il s’agit de Nicolas Ghesquière et Olivier Rousteing, respectivement directeur artistiques chez Louis Vuitton et… Balmain. Rien de bien surprenant à ce qu’elle privilégie leurs écuries, donc.