Bernard Cazeneuve, les secrets d’un ministre qui a la coteAFP
Propulsé en première ligne à cause des attentats de cette année, Bernard Cazeneuve a vu sa cote de popularité bondir. Un regain qui n’a rien de surprenant pour Stéphane Rozès, président de CAP (Conseils, analyses et perspectives) et enseignant à Sciences Po et HEC.

Planet : Très exposé à cause des récents attentats, Bernard Cazeneuve reste pourtant un ministre discret…
Stéphane Rozès : "Bernard Cazeneuve est quelqu’un qui exerce sa fonction avec sobriété, laconisme et un sens profond de l’intérêt général. C’est une personnalité politique appréciée et reconnue car à chaque fois qu’il y a des moments difficiles, il les appréhende avec une totale sérénité, de la pondération et de la détermination. Autant d’ingrédients indispensables dans ce type de situations.

Planet : Bernard Cazeneuve a récemment confié que malgré les apparences, il était ‘constamment submergé par l’émotion’. Est-ce aussi un trait de sa personnalité qui plaît aux Français ?
Stéphane Rozès : A l’instar des policiers et des médecins, Bernard Cazeneuve exerce un métier qui demande une certaine maîtrise de soi lors de situations dramatiques. Et les récents attentats nous ont montré qu’il en était tout à fait capable malgré les émotions légitimes qu’il a ressenties. Mais tous les politiques n’en sont pas capables et les Français en sont conscients. Ils ont compris que Bernard Cazeneuve plaçait l’intérêt général avant le sien. Et c’est d’ailleurs pour cela qu’il a obtenu le ministère de l’Intérieur.

Publicité
Publicité

Cet homme est non seulement apprécié des Français mais aussi des fonctionnaires de police car il multiplie les déplacements sur le terrain. Cela renvoie l’image de quelqu’un animé par une farouche volonté de défendre l’intérêt général  et donc, de facto de lutter contre l’insécurité.  Beauvau a toujours eu des ministres aux personnalités fortes. Bernard Cazeneuve est ainsi un homme de terrain, travailleur et flegmatique.

Planet : Bernard Cazeneuve ambitionne-t-il d’accéder à de plus hautes responsabilités ?
Stéphane Rozès : Bernard Cazeneuve n’est pas quelqu’un qui se projette dans une carrière. Mais il a évidemment un profil de Premier ministrable. Sa force réside en le fait qu’il n’est pas mue par une ambition personnelle mais pas sa volonté de faire passer l’intérêt général en priorité.

Planet : Selon vous, Bernard Cazeneuve a-t-il trouvé la bonne formule ?
Stéphane Rozès : Les gens sont ce qu’ils sont. Aussi, je ne dirais pas que Bernard Cazeneuve a trouvé la bonne formule mais plutôt que l’on a trouvé la bonne personne au bon endroit".

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :