Nicolas Sarkozy et les femmes des autres présidents : Ségolène Royal

Plus que la compagne de François Hollande - l’un de ses principaux rivaux politique -, elle fut son adversaire. À cet égard, Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy partagent une relation toute particulière, sur laquelle l’ancien président s’étend dans son dernier ouvrage intitulé "Passions", rapporte Gala. Le magazine people revient sur "la pitié" qu’aurait inspiré la candidate socialiste au champion de la droite.

"Je voulais juste être calme et ne pas céder à ses provocations", se souvient avoir raconté Nicolas Sarkozy, aux journalistes du Point, à l’issue du débat télévisé de l’entre-deux tour. "Quand il se termine, nombreux sont ceux qui affirment que je l’ai perdu. Je suis pourtant tranquille", poursuit le futur président.

Ce qui ne signifie pas, néanmoins, qu’il a apprécié la séquence. "Elle fut très désagréable. Avant d’entrer sur le plateau, je lui ai dit que j’étais content de débattre avec elle, elle m’a fusillé du regard. Elle était dans un état extrême de tension", a-t-il affirmé. Avant de pointer du doigt un surprenant dénominateur commun... 

"C’est d’ailleurs curieux que les deux candidats de l’époque se soient trouvées dans la même situation familiale. Pour le coup, si je l’avais su j’aurais été plus faible, car j’aurais été ému pour elle", a-t-il poursuivi, évoquant leurs séparations respectives.

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.