Certains collaborateurs de cabinet ont reçu un mail faisant état de leur "prochain départ" les invitant alors à prendre leurs dispositions. Ces consignes relancent alors les spéculations liés à un très proche remaniement ministériel.
© AFPAFP

© AFP

"Votre départ", voici comment s’intitule le mail reçu par les chefs de cabinets des différents ministères siégeant à Bercy. C’est l’hebdomadaireL’Express qui a en premier révélé cette initiative inscrite dans un contexte de remaniement et qui a rapidement était confirmée à l’AFP par un conseiller concerné. Cette missive invite alors les chefs de cabinets à prendre leurs dispositions concernant "leur prochain départ" en leur indiquant par exemple que "chaque membre de cabinet doit verser l'ensemble des documents produits ou reçus dans le cadre de ses fonctions au Service des archives économiques et financières".

"D’autres mails à la même tonalité de départ"

Selon le conseiller joint par l’AFP, tous les chefs de cabinets ont reçu ce type de mails marqués par "la même tonalité". Un autre conseiller a pour sa part affirmé qu’il ne s’agissait pas d’un mail général dans la mesure où lui, n’avait rien reçu de tel.

De son côté, Bercy dément indiquant qu’aucun mail commun n’a été adressé aux chefs de cabinets expliquant qu'il s'agit alors de "procédures habituelles et individuelles en cas de départ" ainsi que d"un rappel des règles d’archivages".

Fait intéressant: les directeurs de cabinets qui ont un rôle strictement administratif à l’instar de leurs collègues chefs de cabinets qui ont une charge politique, n’ont reçu aucun courrier électronique de la sorte. Alors que les spéculations sur un remaniement vont bon train suite à la débâcle du PS aux municipales, cette histoire de mails confirme pour certains les mouvements qui seront observés ces prochains jours à Bercy.

Vidéo sur le même thème : Quand Jean-Marc Ayrault réclamait un remaniement en 1992

Vidéo : Quand Jean-Marc Ayrault demandait un remaniement ministériel en 1992

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.