Après six ans à la Maison Blanche, le président américain a écrit aujourd'hui son premier tweet sur le réseau social.

"Salut Twitter ! C’est Barack". Le président américain a rédigé depuis son bureau ovale son premier tweet. Sur sa page, il se présente comme "un père, un mari et le 44 ème Président des Etats-Unis".

A lire aussi - Quand Barack Obama se moque de lui-même dans une vidéo

Il affiche par ailleurs une photo tout sourire ainsi qu’un cliché lors de la marche à Salma, le 7 mars dernier, à l’occasion du 50 ème anniversaire de cette manifestation historique pour les droits civiques.

En quelques heures seulement, son compte @POTUS (President of the United States) a dépassé la barre du million d’abonnés.

A l’inverse du compte officiel de la Maison Blanche (@White House), géré par l’équipe d’OFA, Organization for action, ce compte personnel sera exclusivement alimenté par le président en personne.

Ce compte sera transféré à son successeur

L’exécutif américain a précisé que ce compte officiel serait transféré au successeur de Barack Obama lorsqu’il quittera la Maison Blanche, le 20 janvier 2017.  

Saluée par de nombreuses personnalités, l’arrivée du président sur Twitter a notamment fait réagir Bill Clinton qui lui a souhaité la bienvenue sur tout en lui demandant si le compte était attaché à la fonction.

Le président lui a répondu : "Bonne Question @billclinton. Connais-tu quelqu’un qui serait intéressé par @Flotus ?" (First Lady of United States).

En effet, Bill Clinton pourrait bien faire son retour à la Maison Blanche, mais en tant que premier "First Gentlemen" de l’histoire des Etats-Unis. Hilary Clinton etant la grande favorite des primaires démocrates pour l’élection présidentielle.

Vidéo sur le même thème : Captain America salut l'arrivée de Barack Obama sur Twitter 

Préparer sa retraite ? Retrouver un emploi ? Découvrez l'accompagnement de nos formateurs !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.